Des gilets jaunes se sont rassemblés ce soir pour une assemblée générale

Publié le 27/11/2018 à 21 h 28 min - Modifié le 27/11/2018 à 21 h 31 min Actualités Mathieu

Un groupe de gilets jaunes (> Gilets jaunes Rennes) s’est rassemblé ce mardi soir dans un bar situé rue de Lorient pour débattre et préparer la suite des actions envisagées.

Les gilets jaunes étaient une cinquantaine ce soir dans un bar de Rennes pour se rassembler et débattre de l’organisation de leur mouvement.

« Qui est pour un QG extérieur comme une aire de co-voiturage ? ».

Les sujets abordés ont été nombreux et énumérés. D’un côté certains souhaitent installer un quartier général dans les centres communaux d’action sociale, alors que d’autres préfèrent investir des parkings de co-voiturage ou des terrains des gens du voyage.

Chacun est venu avec les causes qu’il souhaite défendre, certains ont souhaité d’abord s’assurer que leurs idées étaient en accord avec le groupe.

Les différentes actions envisagées ont ensuite été soumises au débat :

Une opération escargot, le blocage des ports, des préfectures, des dépôts pétroliers, le centre nationale de traitement des amendes, la gare de fret, la gratuité du péage de la Gravelle, la Banque de France dans le centre-ville, …

« Pourquoi on ne bloquerait pas les bases comme Lidl, Carrefour, … ? »

L’idée de bloquer les ronds-points ou les axes de circulation ne semble plus faire l’unanimité, les militants voulant désormais s’en prendre « à ce qui va toucher à l’État » et en particulier aux « administrations publiques et aux dépôts« . Ils préparent une action ce week-end, et cherchent à déterminer quel sera l’impact de celle-ci puisque la plupart de ces lieux sont fermés le week-end.

La création d’un service d’ordre est également à l’ordre du jour pour les prochaines actions.

« Qu’est ce qu’on fait samedi ? […] moi je veux du concret » s’interroge un gilet jaune.

Les gilets jaunes ont prévu de se retrouver vendredi pour une nouvelle réunion et confirmer leurs actions de ce week-end, bien que celles-ci semblent s’orienter vers une nouvelle opération « péage gratuit » à La Gravelle.

À lire aussi

Commentaires