Plus de 2000 manifestants dans les rues de Rennes ce samedi

Publié le 19/01/2019 à 20 h 01 min - Modifié le 19/01/2019 à 20 h 07 min Actualités Mathieu

La Préfecture s’attendait à une forte mobilisation de la part des gilets jaunes ce samedi. Elle aura rassemblé plus de 2000 personnes cet après-midi dans les rues du centre-ville.

Opération escargot

Une opération escargot s’est déroulée en fin de matinée sur la rocade rennaise, d’abord en intérieur puis en extérieur. Plusieurs kilomètres de bouchons étaient recensés, principalement en rocade ouest et en rocade nord.

14h – Rassemblement place de la Mairie

Vers 14h, une partie des manifestants a pu rejoindre la place de la Mairie alors que d’autres étaient bloqués par les forces de l’ordre sur la place République.

À 14h30, les forces de l’ordre ont procédé aux premiers tirs de gaz lacrymogènes. Un nouveau face à face a ensuite eu lieu boulevard de la Liberté, avant que les manifestants ne soient repoussés vers l’esplanade Charles De Gaulle.

Plusieurs groupes en fin d’après-midi

En fin d’après-midi, plusieurs groupes se sont dispersés dans le centre-ville. De nombreux feux de poubelles ont été allumés sur leur parcours, notamment dans le secteur du boulevard de la TA, de la rue d’Antrain et de la Visitation.

Les forces de l’ordre ont de nouveau répliqué en faisant usage de gaz lacrymogènes sur la place Saint-Anne.

Des blessés

En milieu d’après-midi, une femme a été prise en charge par les pompiers puis par le SAMU. Une rumeur circulant sur les réseaux sociaux annonçait son décès. Elle a été démentie par la Préfecture. La manifestante, asthmatique a été prise d’un malaise et transportée à l’hôpital.

Côté forces de l’ordre, un policier et un gendarmes ont également été blessés selon la Préfecture.

Des casseurs s’en sont pris à la Caisse d’Epargne située rue de Nemours. puis la situation s’est calmée aux alentours de 19h, alors que les gendarmes mobiles étaient toujours présents à République.

La circulation des bus devrait reprendre via les itinéraires habituels en soirée.

Commentaires