Effectifs de police renforcés pour la soirée d’Halloween à Rennes

Publié le 30/10/2019 à 16 h 58 min - Modifié le 30/10/2019 à 17 h 01 min Actualités Mathieu
policier

La Préfecture anticipe une nouvelle fois les débordements de la soirée d’Halloween en renforçant les effectifs de police sur Rennes et en mettant en place deux arrêtés.

La soirée d’Halloween a régulièrement été agitée ces dernières années à Rennes avec notamment des voitures et des poubelles incendiées. La préfète met en place des mesures de prévention.

Des effectifs renforcés

La Préfecture annonce que les forces de l’ordre seront mobilisées pour éviter les débordements. Une compagnie de CRS sera déployée ainsi que des policiers supplémentaires en renfort.

Les riverains et commerçants du sud de Rennes ont été invités à ne pas laisser les poubelles à l’extérieur durant les prochains jours. À cela s’ajoutent deux arrêtés préfectoraux.

Des arrêtés préfectoraux

Dans l’ensemble du département de ce mercredi 30 octobre et jusqu’à lundi 4 novembre à 8h sont interdits :

  • Au mineurs : l’acquisition de bouteilles ou bidons contenant des produits chimiques, inflammables ou explosifs . Les personnes majeures, quant à elles, sont soumises à la présentation d’une pièce d’identité pour l’achat de ses produits. Les vendeurs des établissements commerciaux ou stations-service devront enregistrer les éléments permettant d’identifier l’acheteur.
  • Toute cession ou vente d’artifices de divertissement (feux d’artifice, fusées, pétards…), quelle qu’en soit la catégorie, est interdite.
  • L’utilisation des artifices de divertissement est interdite  en tout temps, dans tous lieux de grand rassemblement de personnes et dans les immeubles d’habitation ou dans leur direction.
    Leur utilisation est aussi interdite sur de l’espace public et en direction de l’espace public

La préfète appelle à la responsabilité collective. Les citoyens sont invités à respecter les règles élémentaires de prudence et à se conformer en toutes circonstances aux directives des forces de police et de gendarmerie qui seront mobilisées pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Les auteurs d’appels à commettre des actes de violence ou des dégradations, comme les auteurs de tels actes, seront activement recherchés et interpellés pour répondre de leurs actes devant la justice.

Commentaires