DIRECT – Blocage du dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche par les entreprises du BTP

Publié le 29/11/2019 à 0 h 17 min - Modifié le 02/12/2019 à 22 h 41 min Actualités Mathieu

Plusieurs dizaines de poids-lourds transportant pour la plupart des engins de travaux publics et de gros oeuvre ont tenté ce jeudi soir de bloquer le dépôt pétrolier Total de Vern-sur-Seiche.

Les entreprises de travaux publics protestent ce jeudi contre la suppression du GNR (Gazole Non Routier) et contre une fiscalité qu’ils jugent « punitive » envers leurs activités. Ils demandent le maintien du gazole détaxé pour leurs véhicules de chantier.

L’action est coordonnée entre plusieurs villes bretonnes comme à Brest, Guingamp ou encore Lorient.

— DIRECT —

Lundi 2 décembre – 18h00

Status quo aujourd’hui. Le dépôt, bien que normalement ouvert le lundi est resté bloqué.

Dimanche 1er décembre – 13h00

Le dépôt est toujours bloqué. Il est fermé du vendredi soir au lundi matin. La situation pourrait donc évoluer demain dans la journée.

Samedi 30 novembre – 16h30

Une cinquantaine de manifestants bloquent toujours l’accès au dépôt pétrolier. Ils souhaitent qu’une délégation du collectif BTP de l’ouest rencontre Edouard Philippe afin de décider de la suite à donner à leur mouvement.

Samedi 30 novembre – 16h

Une première carte collaborative des stations essence en pénurie a été créée. https://www.letelegramme.fr/dataspot/penurie-de-carburant-la-carte-collaborative-des-stations-en-bretagne-03-12-2018-12150766.php

Vendredi 29 novembre – 17h30

Pas d’évolution sur le blocage du dépôt pétrolier. Toujours en place ce soir.

Vendredi 29 novembre – 08h00

Les professionnels du BTP sont désormais devant l’entrée principale du dépôt pétrolier. Une vingtaine de véhicules présents venus des Côtes d’Armor et d’Ille-et-Vilaine. Ils annoncent vouloir rester ici jusqu’à avoir la confirmation que le GNR ne sera pas supprimé. Les accès à la zone industrielle sont déviés.

Jeudi 28 novembre – 23h45

Une quarantaine de camions sont actuellement bloqués sur la D173 à l’approche de Vern-sur-Seiche, séparés en deux groupes, ils sont bloqués par les gendarmes qui les empêchent d’accéder au dépôt pétrolier. La circulation se fait sur une voie de Rennes vers Janzé, alors qu’elle est bloquée et déviée de Janzé vers Rennes.

Commentaires